Quand on se laisse dépasser par l’autisme au quotidien

Je fais beaucoup de rêves en ce moment, enfin plutôt des mauvais rêves, autour d’Eléanore… Cette nuit, je rêvais que nous avions adopté Eléanore et qu’on voulait nous la reprendre. Elle était dans une famille qui ne prenait pas du tout soin d’elle alors j’ai profité d’un moment d’inattention et je l’ai kidnappé en criant haut et fort que c’était MA fille !

Ces derniers temps, je ne supporte plus très bien mon quotidien. L’autisme me pèse et tout ce qui va avec. Ca explique certainement ces mauvais rêves. Alors à mon réveil, je me suis dis que je ne laisserai personne mal s’occuper d’elle et encore moins me la prendre ! J’avais besoin de me reconnecter avec ma fille et oublier l’autisme qui l’habite et qui prenait le dessus sur moi. L’important, c’est que je l’aime. C’est tout ce que je veux ressentir. 

Alors aujourd’hui on a rigolé, j’ai joué avec elle dans son lit et cet après midi, je l’ai emmené se promener, avec mon chat. Mon chat est extraordinaire (lui aussi !!). C’est un chien dans un corps de chat. Il nous suit partout en promenade, comme un garde du corps et quand les enfants jouent dans le jardin, il y va aussi, comme pour les surveiller, alors qu’il n’y va jamais sinon. C’est notre « Ange à poils » comme je le surnomme.

Il nous a donc accompagné lors de cette promenade avec Eléanore, dans les champs de colza et de blé. Eléanore réagit super bien avec les animaux. Elle les adore. Tout le long du chemin, elle jetait un oeil pour voir si Cocktail nous suivait et se mettait à rire ensuite. Elle aime être dans la nature. Elle s’y sent libre, légère. C’est agréable aussi pour moi car je peux lui lâcher la main sans danger.

Cette journée nous a fait du bien à toutes les deux. Et regarder ces photos me permettront de ne pas me laisser envahir par un sentiment de tristesse, quand je suis avec ma fille, mais plutôt un sentiment d’amour incommensurable.

promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien promenade dans les champs, autisme au quotidien

Une réflexion sur “Quand on se laisse dépasser par l’autisme au quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s